Rachel chantant la marseillaise par Carrier-Belleuse

Rachel chantant la marseillaise par Carrier-Belleuse - Patrimoine Charles-André COLONNA WALEWSKI  Rachel chantant la marseillaise par Carrier-Belleuse - Patrimoine Charles-André COLONNA WALEWSKIRachel chantant la marseillaise par Carrier-Belleuse - Patrimoine Charles-André COLONNA WALEWSKIRachel chantant la marseillaise par Carrier-Belleuse - Patrimoine Charles-André COLONNA WALEWSKIRachel chantant la marseillaise par Carrier-Belleuse - Patrimoine Charles-André COLONNA WALEWSKIRachel chantant la marseillaise par Carrier-Belleuse - Patrimoine Charles-André COLONNA WALEWSKI
Auteur : Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887)
Matériau : plâtre doré
Époque : 1848
Hauteur : 100 cm
Lien :  Rachel

Mademoiselle Rachel chantant la marseillaise, plâtre doré par Albert-Ernest Carrier-Belleuse, avec sur la base l’inscription « RACHEL » et la signature « A. CARRIER ».

Cette statue, l’une des premières oeuvres majeures de Carrier-Belleuse, fut commandée par le ministre de l’Intérieur le 22 juin 1848, moyennant 1’000 francs (1).

Cette sculpture a figuré à l’exposition Rachel, une vie pour le théâtre, au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, du 3 mars au 31 mai 2004.

(1) LAMI, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, Paris, 1914, Tome I, page 278.